Et si le concept UBER inspirait bouleverse les métiers de l’immobilier

Aujourd’hui, personne ne peut le nier, la dématérialisation des données, l’intrusion des nouvelles technologies dans nos habitudes quotidiennes, l’usage des objets connectés et smart, l’utilisation des plateformes collaboratives et des réseaux sociaux ont carrément bouleversé nos habitudes de communication, d’achat, de transport, etc… 

L’outil digital et la data sont au cœur d’une révolution sociale, une offensive en faveur de l’immobilier que les particuliers jugent bénéfiques dans un marché devenu très opaque. Une réelle dynamique que les Fintech, les startups ont flairée le bon coup emboîtant le pas aux « uberistes » du transport – de l’hôtellerie – de la restauration pour redonner pouvoir à une personne voulant gérer toute seule sa démarche de recherche et de gestion d’un bien immobilier.

Sommes-nous devant « l’uberisation » des logements et de l’immobilier ? Il semble que la réponse soit par le « Oui ». 

On vous propose ici quelques bonnes réflexions à mener pour trouver une bonne location immobilière, une première acquisition, auto gérer son actif immobilier.

Uberisation, c’est quoi au juste ?

Adverbe qui trouve son origine à partir du nom de la société Uber, emblématique connue par son service de transport urbain et sa concurrence aux taxis conventionnels. Son modèle économique repose sur une mise en relation instantanée entre prestataire et demandeur. Son cheval de bataille, c’est la réactivité des utilisateurs des applications mobiles développées par Uber qui repose également sur un atout principal s’inscrivant dans le mouvement d’une économie de partage.

Un positionnement qui s’affirme grâce au bureau virtuel

Une approche dématérialisée pour se démarquer des concurrents traditionnels, conventionnels. Ainsi, votre agent immobilier ferait équipe avec des collaborateurs virtuels dotés des toutes dernières technologies en matière d’IA. Un collaborateur virtuel expert en immobilier qui serait à la fois un assistant intelligent et un intermédiaire qui gère et analyse en permanence des plateformes dédiées, pour vous présenter le bien le plus probable à votre demande.

Des frais ou des commissions, certes, il y en a, mais c’est infime par rapport aux agences conventionnelles. Nous pensons que les innovateurs et les start-ups l’ont compris ! Le chercheur d’appart est intéressé par deux voire trois éléments : le prix – l’emplacement – l’état du bien et sa disponibilité.

En effet, la présence de l’agent immobilier pour certains est facultative et on peut s’en passer. Les plateformes de mise en relation, c’est leur Job, il n’y a pas frais de visite, ni de commission au pourcentage au cas où l’affaire est conclue. 

Autre démarche, un prélèvement d’une commission de mise en relation que certaines applications ou sites web intègrent dans une formule d’adhésion qui au final n’a rien à voir avec la pratique (de 4 à 8%) . sont les plateformes obligeant les personnes à respecter les protocoles de dématérialisation des données et de numérisation des documents.

Afin de vendre ou louer en utilisant les applications mobiles ou site web, les utilisateurs  soumettent  des documents e administratives relatifs au bien pour un traitement intelligent afin de constater la véracité des éléments. Ceci ne peut que renforcer la confiance de l’acheteur ou du locataire contre toute mauvaises surprises.

Le matching, fer de lance de l’ubérisation intelligente

Intelligence artificielle…. Intelligence artificielle … On ne se répète pas, mais le coup de génie de l’uberisation sur l’immobilier est déjà entamé dans un souci de procurer aux clients une expérience personnalisée, car les utilisateurs veulent être bien accompagnés et orientés dans leurs recherches afin d’éviter le recours à un intermédiaire immobilier et le matching répond en effet aux attentes des clients avec certitude.

Uberisation conseil et freelance immobilier

S’agit-il d’une nouvelle tendance du business immobilier ? Un métier qui a de l’avenir ? Bien que ce soit encore top pour s’en prononcer, l’accroissement des freelances et des indépendants de formation supérieure présents essentiellement sur le web nous en dit long sur une nouvelle génération de conseillers et professionnels en immobilier – des avocats – architectes– commerciaux – marketeurs – notaires – juristes – financiers – maîtres d’œuvre, etc. 

L’avènement des conseillers freelance représente une autre facette ou approche de l’ubérisation immobilier. C’est une réalité qui est en train de bousculer un ordre classique de prestataires. Des décideurs qualifiés, des freelances experts en numérique et intelligence artificielle collaborent avec des startups afin d’améliorer le Matching et les performances.

Alors, l’immobilier conventionnel va-t-il disparaître ?

Il faut avoir des éléments de différenciation, un savoir-faire et un produit spécifique. Une caisse à outils tout-en-un avec des fonctionnalités simples et performantes. 

En effet, avoir un simple site web, ce n’est plus un argument, d’ailleurs, vous n’êtes pas dans le digital. Il faut se réinventer, trouver des solutions innovantes pour mettre en valeur et personnaliser chaque parcours client par des outils métiers où tout se passe en ligne et à distance.

Là, c’est une autre vision de l’ubérisation du métier d’agent immobilier, ce n’est pas du freelance également. C’est une version, une approche allégée où le digital se rapproche de l’humain. Un déclencheur d’innovation après une remise en question des professionnels du secteur pour contre carré les uberistes et les fans d’Airbnb » pour tirer profit des lacunes et des points noirs du système de partage collaboratif, aussi pratique, il n’est pas sans risque d’escroquerie et de piratage. 

Alors, une myriade d’éditeurs de logiciel et d’application mobile apportent leurs expertises aux professionnels de l’immobilier pour gagner en efficacité et optimiser les coûts de recherche et de gestion de bien. Résultat : un service orienté satisfaction client dans tous les domaines de l’immobilier ; immobilier d’habitation – immobilier d’entreprise – promotion immobilière – location – vente.

Une Agence immobilière 100% digital

Proposant des visites virtuelles 360°, utilisant des CRM et application décisionnelle pour analyser les différents critères de recherche même transversale, un module de partage de données inter-agence (une option gagnant-gagnant). 

À partir d’un espace client, vous vous acquittez des bons de visite, vous consultez les rapports de visite et les comptes rendus rédigés par les agents et ceux aussi du client.

Misez sur le « one clic » pour gérer et suivre et gérer les dossiers de contractualisation, déclencher la demande de paiement des loyers, émettre les quittances des loyers, planifier les opérations de maintenance côté syndic, notification des impayés.

En conclusion

Si vous êtes à la recherche d’un nouveau Uber de l’immobilier, accrochez-vous, le meilleur est à venir. a digitalisation, la dématérialisation, la virtualisation de la relation client gagnent du terrain. Même si l’on dit  que « C’est dans les vieilles marmites que l’on  fait les meilleures soupes. »