Property Management, le syndic intelligent !

Le syndic de copropriétés bénéficie des avancées des nouvelles technologies, d’ailleurs le plus souvent, on le désigne par Property Management. Focus sur un métier appelé à se réinventer grâce à l’impulsion des plateformes collaboratives, l’intelligence artificielle et le full remote wroking, des concepts nouveaux pour redonner un nouvel élan aux gestionnaires de copropriétés. Mais d’abord….

Qu'est-ce que le syndic de copropriétés ?

Obligation légale et juridique, selon l’article 25 de la loi de 1965, un ensemble de propriété doit être géré par un représentant officiellement élu par la majorité des copropriétaires pour un mandat déterminé dans le temps. De ce fait, le syndic de copropriété organise, planifie et supervise les travaux de réparation, de maintenance, de rénovation, etc. Telle qu’approuvé par les copropriétaires. En outre, un syndic de copropriété peut avoir deux formes, les plus répondues sont :

Le syndic non-professionnel : composé par des bénévoles élus parmi les copropriétaires après organisation d’une assemblée générale telle que prévue par la loi de 1965.

Le syndic professionnel : acteur clé au sein d’un groupement d’habitation, le syndic immobilier professionnel est composé de 3 à 10 personnes, et, a pour mission de veiller au bon déroulement des opérations de maintenance et d’entretien des parties communes d’une copropriété. En outre le syndic professionnel doit, assurer au quotidien la gestion financière et administrative ainsi que toutes les diligences qui lui sont rattachées.

Bon à savoir, le syndic professionnel perçoit des honoraires selon les termes du contrat de prestation signé avec les copropriétaires.

Le rôle d'un syndic professionnel ?

  • La gestion administrative : par la mise à jour des données spécifique à chaque propriété (numéro du lot, état du domicile, propriétaire, locataire, etc.). Pareillement, le bureau du syndic professionnel se charge de suivre les contrats d’assurance multirisque habitation, par la même de sauvegarder et d’archiver l’historique des procès-verbaux des assemblés. Également, éditer et faire suivre les quittances des charges de copropriétés

Enfin, retracer l’historique des opérations de maintenance de l’immeuble, mais également à l’intérieur même des lots individuels.

  • La gestion comptable : à ce titre, le syndic tient la comptabilité de la copropriété, élabore le budget prévisionnel et collecte les cotisations des charges communes auprès des copropriétaires.

Bien évidemment, l’ensemble du bureau syndical est devant l’obligation de justifier lors d’une réunion ou d’une assemblée la nature des dépenses engagées par des factures.  

En somme, la présence à plein temps d’un syndic de copropriété professionnel est nécessaire, c’est un métier à part entière, parfois complexe, un métier de management immobilier plus agile, à l’aise avec les outils informatiques et numériques pour valider la confiance des copropriétaires et par-dessus tout, veiller à la bonne gestion d’une copropriété.

Alors pour résumer cette première partie, il est obligatoire donc de disposer d’un syndic de copropriétés, mais comment faire le bon choix entre le bénévole et le professionnel ? Voilà un métier qui a de l’avenir au moment où la transition numérique et le big data bouleversent les codes des managers immobiliers.

Comment trouver le bon syndic professionnel en ligne ?

Jadis un long parcours et un fastidieux travail d’enquête pour dénicher la bonne adresse. Finis le bouche-à-oreille, aujourd’hui, ce qui vous sépare de votre syndic, c’est un simple bouton de clavier et d’un simple clic, vous pouvez rejoindre la 1ère plateforme de freelance en management immobilier, plus précisément en Property Management.

Baptisé MoMi, la plateforme est un véritable joyau socio-technologique, elle invente de nouveaux services basés sur l’intelligence artificielle grâce à un algorithme qui permet de composer et staffer votre syndic professionnel clé en main (allant de la sélection du syndic jusqu’à la signature du contrat). Vous trouvez les meilleurs gestionnaires, des professionnels de qualité qui apportent leur expertise aux copropriétaires utilisant une politique de tarification transparente et dynamique évoluant en fonction de la taille de la copropriété.

Ainsi, présidé par un Property Management, ce dernier est en charge de composer les membres du bureau exécutif du syndic des copropriétés, un bureau avec qui vous pouvez communiquer en ligne via une plateforme dédiée, 7j/7 et à tout instant vous pouvez joindre le Property Management, le Technical Management ou un Asset management pour :

  • Obtenir des informations sur les plannings des travaux,
  • Accès aux plans sécuritaires du bâtiment.
  • Consulter en ligne le relevé des dépenses, l’état des cotisations.
  • Appels de fonds
  • Gestion des sinistres, et des contentieux
  • Vérification des devis

Bref, c’est un vrai partenaire de confiance à qui vous pouvez déléguez la gestion immobilière de votre copropriété.

Les avantages d'un syndic professionnel en ligne

Plus proche, réactif et moins cher, les gestionnaires gèrent mieux les tâches chronophages à caractères administratifs telle que la rédaction des PV, les textes de convocation, les opérations d’immatriculation, se procurer les fiches synthétiques d’une copropriété, etc… Ce sont là les atouts d’un syndic professionnel à distance, sans oublier un avantage de taille, il n’y a plus de coûts cachés ou des honoraires de gestion trop élevés. Seule obligation, disposer d’une assurance responsabilité civile professionnelle et d’une garantie financière.

Enfin, comme le syndic conventionnel, celui en ligne peut également être révoqué en cours de mandat en cas de faute, par décision de l’assemblée générale et des copropriétaires surtout en cas de non-respect des clauses de sécurité.

Moins de frais...plus de transparence !

Vous estimez qu’il y a un souci de transparence et qu’un syndic professionnel est à la fois juge et partie ? Alors pourquoi ne pas opter pour un syndic bénévole full remote, sachez que vous disposez des mêmes pouvoirs et obligations que le professionnel, il faut juste que les membres soient des habitants propriétaires. Le seul “hic”, nécessité de bénéficier de compétence Technique, Juridique, Comptable parmi les membres de la copropriété.

Rassurez-vous, vous pouvez passer d’un syndic professionnel à un syndic bénévole… Sans pour autant posséder de compétences spécifiques, votre syndic bénévole, personnalisé selon votre budget est prêt à prendre la relève en prenant le contrôle de votre copropriété, vous devez naturellement interagir avec la plateforme collaborative MoMi,

Comment ?

  1. Décrivez votre projet en détail, les assistants robot intelligents se chargent de trouver les profils adaptés à cette mission.
  2. Choisissez les compétences qui vous intéressent : Technical management, Property management, Asset management.
  3. Sélectionnez vos collaborateurs, des algorithmes décisionnels et intelligent vous aident à sélectionner les personnes aptes à gérer votre copropriété.
  4. Vous avez la possibilité d’utiliser les documents contractuels mis à votre disposition sur la plateforme.

Ainsi, c’est une solution digitale qui reflète l’air du temps en mode “BigData”, d’où à partir de votre ordinateur vous allez suivre à distance toutes les actions, les dépenses, les prestataires consultés, les factures payées, etc. Enfin vraiment tout en toute transparence

Conclusion

Enfin, aussi pratique soient-elles, les plateformes collaboratives et de mise en relation doivent davantage se démarquer, en créant de nouveaux produits et services.